L’Ecole de journalisme de Toulouse s’engage pour une éthique des médias

20151026_EJToulouseLundi 26 octobre dernier, les 36 étudiants de 1ère année de l’EJT sont rentrés dans le programme Papageno.
Les échanges avec les professionnels de la psychiatrie ont permis de mieux comprendre le comportement suicidaire d’une personne. Informés et sensibilisés à l’effet Werther (effet de contagion suicidaire associé à un traitement médiatique peu précautionneux), les étudiants de l’école de journalisme ont intuitivement perçu les voies menant à l’effet Papageno (effet de prévention du suicide).
« J’accorderai le plus grand soin à la manière dont je rapporterai les faits, par respect pour la personne et sa famille. Mon travail de journaliste s’inscrit dans un rôle sociétal, j’ai conscience que je peux, moi aussi, sauver des vies en insérant un numéro d’aide dans mon article » indique une étudiante.
À travers la question de la médiatisation du suicide se révèlent les enjeux éthiques de la posture journalistique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s