1er prix du poster scientifique pour Le Questionnaire d’Évaluation des Connaissances sur le Suicide

Le jury de la 7è édition du Congrès Français de Psychiatrie a décerné le 1er prix du poster scientifique (catégorie psychiatrie et société) à la communication affichée de Charles-Edouard Notredame pour le Le Questionnaire d’Évaluation des Connaissances sur le Suicide (QECS).

L’accès aux soins des personnes à risque constitue l’un des piliers essentiels de la prévention du suicide. Cependant, les idées reçues véhiculées autour des conduites suicidaires y opposent un obstacle significatif. Afin de cibler au mieux les campagnes d’information qui dissiperaient ces mythes, et pour en évaluer l’efficacité, les connaissances sur le suicide doivent pouvoir être quantifiées de façon fiable. À ce jour, seules 3 échelles anglo-saxonnes ont été validées dans ce sens. La limite décisive à leur interprétation tient cependant à ce qu’elles ne permettent pas d’approche normative. En effet, l’exactitude des propositions qui les composent n’est validée par aucun étalon officiel, alors même que certaines relèvent plus de l’expérience clinique que de connaissances issues de la littérature. Notre objectif consiste à palier cette limite en proposant une échelle dont la cotation est adaptée à l’évaluation d’un savoir normé.

Le Questionnaire d’Évaluation des Connaissances sur le Suicide (QECS) est un auto-questionnaire qui explore, en 35 items, les principales connaissances relatives à l’épidémiologie et aux mythes communs concernant le suicide. Les réponses des sujets testés y sont recueillies par échelle visuelle analogique. La cotation finale se fait en confrontant ces réponses à celles d’un panel de référence constitué de spécialistes des conduites suicidaires (n=47). Nous présentons ici les résultats de ce panel, ainsi qu’une illustration des potentialités d’interprétation du QECS, via l’évaluation des connaissances d’un échantillon test d’étudiants en journalisme (n=111).

Les réponses du panel de référence étaient significativement différentes de « ni accord, ni désaccord » pour 27 des 29 items dédiés aux mythes. Pour 25 de ces items, une différence significative était retrouvée entre l’échantillon test et le panel de référence. Ainsi attestée, l’existence d’un avis d’experts spécifique a servi d’étalon pour 2 modes de cotation des réponses de l’échantillon test : un score de véracité et un score de concordance aux experts.

Pour recevoir une copie du poster, contactez-nous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s