Avant de jeter les mots sur papier, on doit réfléchir

L’institut du journalisme Bordeaux Aquitaine organise des séminaires d’éthique qui contribuent à sensibiliser les étudiants à l’écriture des faits et à la posture journalistique.

Marie-Christine Lipani, directrice adjointe en charge de cet enseignement, a invité notre équipe Papageno, ce 19 janvier 2016, à animer une session de sensibilisation au traitement médiatique du suicide. Le temps d’une demi-journée, 8 internes se sont prêtés au jeu de l’interview et ont guidé les 35 étudiants dans la réalité du fait suicidaire et son impact médiatique.

Les échanges ont permis de pointer les effets Werther et Papageno ainsi que les ressources disponibles qui visent à donner une dimension plus humaine, dans laquelle le lecteur pourra s’incarner.

Comme le confie un étudiant « On ne peut pas copier-coller une dépêche. Ecrire sur le suicide demande d’être dans le respect de l’intime, dans la compréhension du geste au risque de tomber dans l’obscène. Avant de jeter les mots sur papier, on doit réfléchir« .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s