Prévention et journalisme, un dialogue subtil

Sur mandat de l’Office Fédéral de la Santé Publique, la chercheuse Anouk Piraud a réalisé pour notre partenaire suisse STOP SUICIDE une recherche sur la traitement médiatique du suicide. Les entretiens avec les professionnel-le-s des médias ont permis d’identifier les raisons pour lesquelles les lignes directrices de la prévention ne sont pas toujours mobilisées lors de la rédaction.

Les données récoltées permettent d’élaborer trois recommandations principales destinées tant aux médias qu’à la prévention : proposer un « kit d’urgence » adaptée à la couverture de l’actualité ; se baser sur les bonnes pratiques identifiées en matière de service de relations presse ; au sein de la rédaction, identifier un-e collègue-ressource avec de l’expérience dans la couverture du suicide.

Le rapport d’enquête complet peut être téléchargé ici.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s