L’ESJ Lille ouvre la voie

L’Ecole supérieure de journalisme (ESJ) de Lille a spontanément manifesté son intérêt pour la question du suicide et de son traitement médiatique.

Le 3 décembre 2013, 71 étudiants en journalisme de l’ESJ de Lille avaient participé à une rencontre-formation animée par l'Association des internes et anciens internes en psychiatrie de Lille et organisée par la Fédération régionale de recherche en psychiatrie et santé mentale des Hauts-de-France.

Durant 3 heures, l’objectif a été de sensibiliser les futurs journalistes à la question de la psychiatrie et de la santé mentale. Plébiscitée par les étudiants, la direction de l’école ouvre la voie au programme Papageno en souhaitant l’organisation d’une nouvelle rencontre centrée sur le traitement médiatique du suicide.