Consulting en postvention

Aborder le sujet du suicide au sein d’une institution requiert de grandes précautions. Un tel programme d’intervention devrait donc être multimodal selon Nicolas, Notredame et Séguin (2017). Il devrait proposer une planification séquentielle d’interventions permettant d’agir sur les impacts du suicide au niveau à la fois des individus et du milieu.

Le plan de postvention du programme Papageno, en 10 mesures, correspond à ces recommandations. Il a pour objectifs de diminuer la souffrance individuelle, de renforcer la capacité des individus à faire face à l’adversité ainsi que de diminuer les risques de contagion et de favoriser un retour au fonctionnement habituel pour le milieu touché (école, travail, etc.).

Un plan en 10 mesures

Notre plan de postvention propose 10 mesures qui se déploient en 4 phases d’intervention séquentielles. Toutes ces actions sont coordonnées par une cellule de postvention dont la formation et la mise en place est le pré-requis au déclenchement du plan.

  • Organisation du milieu
  • Urgence et protection
  • Analyse, gestion clinique et coordination de la postvention
  • Communication et information
  • Commémoration
  • Soutien aux intervenants
  • Repérage et intervention ciblées
  • Repérage et intervention sélectives
  • Repérage et interventions universelles
  • Bilan de la postvention

Les contenus de notre plan se basent sur un cadre conceptuel théorique et clinique, sur une revue de littérature scientifique exhaustive, et sur une revue de la littérature grise (non publiée). Il a également fait l’objet d’adaptations aux avancements des connaissances sur les pratiques recommandées et aux méthodes de communications actuelles tel que les médias sociaux.

Il est destiné à fournir aux dirigeants, un cadre pour l’élaboration d’un plan spécifique à un suicide ou à une tentative de suicide. Ce programme vise un apaisement institutionnel et un apaisement de la souffrance individuel. Il doit être intégré aux protocoles existants de gestion en situation de crise.

Pour en savoir plus, contactez-nous