Charles-Edouard Notredame

Son intérêt se porte principalement sur les déterminants psycho-sociaux des conduites suicidaires, en particulier chez l’adolescent. Ses projets de recherche se concentrent sur le phénomène de contagion suicidaire, qu’il tâche d’appréhender par les prismes de l’épidémiologie, de la prévention, de la sociologie, des sciences de la communication, de la psychologie ou encore des neurosciences.

Laisser un commentaire