Stéphanie Verzaux et Joffrey Manchon

Ils travaillent tous deux au volet 2 de l’évaluation du programme Papageno qui vise à mesurer l’efficacité de l’intervention sur la qualité du traitement médiatique des faits suicidaires (dans le respect des recommandations éditées par l’OMS).

Laisser un commentaire