Facebook et Twitter permettent de signaler des publications qui peuvent laisser croire que son auteur a des idées suicidaires. Cet outil a pour but de venir en aide à la fois aux personnes dans le besoin et à leur entourage.

Sur Facebook

En signalant le contenu du post, vous pouvez aviser Facebook de vos craintes par rapport à votre ami et obtenir des conseils dans le but de mieux vous outiller pour venir en aide à cet ami en détresse.

L’auteur de la publication verra quant à lui un message lui disant qu’un ami (votre nom demeurera confidentiel) s’inquiète pour lui. Facebook lui proposera d’en parler à quelqu’un, de contacter une ligne d’aide, etc.

Vous ne savez pas comment signaler un contenu ? Consultez cette vidéo :

Sur Twitter

Des outils de signalement ont été développés pour que les équipes de modération soient informées en cas de messages relatifs à un risque de suicide. Pour alerter les équipes de modération de Twitter, il suffit de cliquer sur la flèche pointant vers le bas qui est située en haut à droite d’un tweet et de sélectionner « Signaler le tweet ». Ensuite, cochez « Les propos tenus sont inappropriés ou dangereux » et « Cette personne envisage de se suicider ou de s’auto-mutiler ou incite à le faire ». L’option concerne donc non seulement les personnes qui pourraient inciter quelqu’un à se faire du mal ou à mettre fin à ses jours mais aussi les individus qui, dans leur mode d’expression, laissent à penser ou disent clairement qu’ils sont au plus mal et ont des poussées autodestructrices.

« Lorsque nous recevons des signalements nous informant qu’une personne court le risque de se suicider ou de s’auto-mutiler, nous pouvons prendre différentes mesures afin de lui porter assistance, par exemple la contacter pour lui fournir des ressources appropriées, telles que les coordonnées de nos organismes partenaires de soutien psychologique », indique Twitter.

%d blogueurs aiment cette page :