Indications pour les modérateurs

Pour qu’un article ou un post reste sûr pour tous ses lecteurs, il est important de modérer les commentaires. Si vous n’avez aucun contrôle sur les commentaires du site pour lequel vous écrivez, partagez ces conseils avec l’équipe rédactionnelle.

Lisez les commentaires régulièrement

Si vous avez le temps (ou le personnel) nécessaire, vérifiez régulièrement la section des commentaires. Adaptez la fréquence des vérifications au volume et à la fréquence des commentaires reçus. Si vous n’avez pas le temps ou le personnel nécessaire, mais que vous voulez malgré tout autoriser les commentaires et les retours, insérez un avertissement pour que le public sache que les commentaires ne sont pas modérés en permanence. Indiquez le numéro d’une ligne d’assistance téléphonique ou un lien vers un service de prévention du suicide dans l’avertissement. Vous pouvez également prévoir un formulaire de contact ou autre moyen permettant aux lecteurs de signaler tout commentaire inapproprié ou préoccupant.

Remettez la conversation sur les rails

Il arrive que les commentaires s’éloignent du sujet ou s’attardent sur des sujets sans lien avec l’article. Pour remettre la conversation sur les rails, contactez les auteurs des commentaires en privé et expliquez-leur le type de retour ou de dialogue que vous attendez.

Choisissez le type de commentaires le mieux adapté à votre article

Certains blogs et plateformes permettent de paramétrer le style et l’affichage des commentaires. Choisissez en fonction de vos besoins et de votre capacité à les modérer.

Intervenez en cas de commentaires à caractère dangereux, désobligeant, insultant ou discriminatoire

Dans un monde idéal, la section des commentaires devrait permettre aux lecteurs d’avoir un dialogue civilisé, de réfléchir, et de donner un retour sur votre article. Malheureusement, certaines personnes essaieront de détourner cet espace pour servir leurs propres intérêts. Pour limiter les commentaires inappropriés, pensez à rédiger des conditions d’utilisation claires et compréhensibles.

Par exemple : « Aucun commentaire injurieux, raciste ou discriminatoire ne sera toléré. Veuillez également vous abstenir de partager les détails choquants de vos expériences personnelles. Les commentaires qui ne respectent pas ces conditions d’utilisation seront supprimés et leur auteur risque d’être exclu de ce fil de commentaires. »

De cette façon, si un utilisateur ne respecte pas les règles de conduite, vous pourrez vous appuyer sur les conditions d’utilisation pour supprimer le commentaire inapproprié. Rédigez une réponse type à utiliser quand les auteurs de commentaires ne respectent pas les conditions d’utilisation.

Évitez d’entrer en conflit avec un lecteur dans la section des commentaires

Évitez d’entrer en conflit par commentaires interposés avec les personnes qui n’ont pas respecté les conditions d’utilisation. Si une personne ne respecte pas les conditions d’utilisation, envoyez-lui un avertissement ou contentez-vous de supprimer le commentaire et de bloquer son auteur. Vous pouvez également communiquer une adresse e-mail personnelle au cas où la personne souhaite aborder son problème en privé.

N'ignorez pas les propos suicidaires

Gérer les propos suicidaires ou aider les personnes qui traversent une crise émotionnelle relève de la compétence des professionnels du soin. Vous pouvez insérer un avertissement plus complet qui explique clairement que les commentaires ne sont pas modérés en temps réel, et indiquez une ressource d'aide telle que le 3114, le numéro national de prévention du suicide.

Comment réagir face à un propos suicidaire ?