Le dispositif sentinelles

Dispositif de prévention universelle développé par le Groupement d’Études et de Prévention du Suicide, la formation sentinelle consiste à renforcer des habilités de citoyens ou de non-soignants, présentant une disposition spontanée à l’aide et au souci pour autrui. La sentinelle est un veilleur qui conserve son anonymat et qui est ancré dans son institution. Il.elle est formé.e à l’écoute et au repérage des personnes susceptibles de présenter des signes de souffrances psychiques et d’alerte de risque suicidaire, pour les orienter vers une aide et une prise en charge adaptée. Ils/elles facilitent donc l’accès aux soins d’individus qui n’auraient pas spontanément sollicité de l’aide.

Le dispositif sentinelle est à déployer, en parallèle du module de postvention, au sein d’une institution. Ce dispositif permet d’outiller des membres du personnel, possédant naturellement ces aptitudes à se soucier du bien-être de l’autre, à repérer des personnes vulnérables et à détecter des signes de souffrance qui peuvent indiquer un risque suicidaire. L’objectif étant d’améliorer l’orientation de ces personnes vers les soins.

Plus que d’une simple formation, la prévention par mobilisation de sentinelles procède d’un véritable dispositif stratégique articulant plan de prévention du suicide, organisation de l’offre de soin au sein de l’institution et engagement des partenaires sociaux. Un tel dispositif ne peut se concevoir qu’à la condition du respect d’un certain nombre de garanties permettant de préserver la motivation, l’efficacité et surtout la sécurité des sentinelles. Notamment l’organisation, en interne, d’une offre de soin (médecine et/ou psychologues du travail) elle-même formée à l’évaluation de la crise suicidaire.

Pour en savoir plus, contactez-nous