Une méthodologie innovante

Par le biais d’une intervention à dimension nationale auprès des étudiants en journalisme, le programme Papageno vise à travers un traitement médiatique amélioré :

  • La minimisation du sur-risque induit par la médiatisation inadaptée d’évènements suicidaires : prévention de l’effet Werther
  • La mise à profit d’un traitement journalistique responsable en vue d’une prévention des conduites suicidaires : promotion de l’effet Papageno

Plus qu’à une formation des journalistes, le programme prétend à leur sensibilisation :

  • Sur la question du suicide et ses conséquences de façon générale,
  • Sur l’impact du traitement médiatique du suicide et sur la responsabilité que cet impact appelle.

Or, le moment de l’apprentissage, qu’il soit au métier de journaliste ou à celui de médecin, est l’occasion d’un changement de regard, d’une construction des représentations. Ce qui y sera transmis sera d’autant plus déterminant pour la pratique future qu’il contribuera à la construction d’une identité professionnelle. Il s’agit donc de développer une fibre qui les rendra plus attentifs à cette problématique et qui les guidera tout au long de leur carrière. Le programme est donc pensé autour d’une rencontre-formation, d’un échange d’apprenant à apprenant sous le regard d’experts (médecin et journaliste).


Programme Papageno [Geps, F2RSM Nord – Pas-de-Calais, ALI2P et DGS]