Le programme Papageno est soutenu par le Groupement d’études et de prévention du suicide (Geps), société savante en suicidologie française et la Fédération régionale de recherche en psychiatrie et santé mentale (F2RSM Psy) Hauts-de-France. Dans chaque région, un référent est disposé à vous apporter des informations s’agissant de la problématique du suicide.

En effet, les professionnels – qu’ils soient journalistes, contributeurs du web ou membres d’une institution – devraient se référer à des sources d’information fiables et à des statistiques validées lorsqu’ils ont à traiter du suicide. Dans de nombreux pays, des agences de statistiques gouvernementales fournissent des données sur les taux annuels de suicide, souvent classés par âge et par sexe. En France, il s’agit du CépiDc, Centre d’épidémiologie sur les causes médicales de décès. Par ailleurs, les États Membres rendent à l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) leurs données concernant la mortalité (y compris sur le suicide).

Il est donc préconisé de se rapprocher d’experts chaque fois que cela s’avère possible. Ces experts peuvent aider à dissiper certaines idées reçues à propos du suicide. Ils peuvent également donner des conseils sur la prévention du suicide en général, et, plus spécifiquement, informer sur la gestion des facteurs de risque.

Si vous êtes à la recherche d’une personne-ressource dans votre département, n’hésitez pas à nous contacter.


%d blogueurs aiment cette page :